26 juin 2014

Le cas du tire-comédons, le bidule ultra glam' de ta salle de bain

Je dois bien vous avouer que ce petit gadget m'avait toujours intriguée. D'ordinaire, j'utilise fort bien mes mains et en bonus, un coton-tige quand c'était nécessaire. Mais j'ai quand même voulu passer le cap de l'achat et du test pour voir si c'était vraiment si utile pour une fille comme moi, à la peau mixte à imperfections. Et du coup, je reviens vers vous pour vous en parler (trop sympa comme fille, quand même, pas vrai?). Les questions vitales à propos dudit objet sont les suivantes: kess'cékça? ça sert à quoi? ça ressemble à quoi? Et sinon... c'est indispensable? 

Alors PAS DE PANIQUE, je vais procéder dans l'ordre (mais d'abord, tu respires un grand coup pour oxygéner ton cerveau):

1/ Qu'est-ce que c'est donc? 

Le tire-comédon est un petit outil en inox d'environ 10 cm que l'on trouve en pharmacie. Le mien est doté de deux embouts allongés avec un creux pour y placer le vilain point noir (il est, une fois de plus, au centre d'un truc en plus de ton attention, de ton visage, de l'actualité (au choix, biffez la mention inutile) ).

Le mien est en inox et de la marque Vitry.



2/ A quoi ça sert?

A faire sortir le sébum incrusté dans le pore de ta peau. Ni plus ni moins. (C'est pas la revolución que tu attendais sans doute, désolée pour ce faux espoir)

Petit rappel: le point noir se forme suite à l'accumulation de sébum dans un pore de la peau. La partie supérieure sèche et devient plus foncée, formant une petite croûte, ce qui lui vaut son nom. 

Donc, par pression mécanique, le tire-comédon va obliger le sébum à sortir de son trou (un peu comme le lapin de son terrier quoi, 'voyez la logique), de la même technique qu'avec les doigts mais sans les bactéries et autres saloperies dont les mains sont porteuses. 
C'est pour cette raison aussi que j'avais envie de le tester: pour voir si 1) c'était plus efficace que mes doigts et 2) moins sale et moins "douloureux" (oui bon, rien n'est comparable à l'accouchement de toute façon, tout est relatif).



3/ Comment ça se présente? 

Don't worry, aucune photo gore de ma petite personne en pleine action, juste une image saine et réaliste de l'objet:



Je l'ai acheté en pharmacie et il y avait celui de la marque Vitry. Deux modèles étaient proposés et j'ai choisi celui-ci un peu au pif en fait. J'avais l'impression que j'avais une plus grande "marche de manoeuvre". Il faut le désinfecter avant et après chaque usage.



4/ Et sinon... c'est (vraiment) indispensable? 

Pour l'utiliser, il faut donc, selon le mode d'emploi, mettre le comédon au centre d'un des deux orifices et appuyer jusqu'à ce que le sébum sorte de sa cachette. Alors, au début, j'appuyais à la verticale mais c'est au final peu utile et donc, je manipule l'engin et appuyant d'abord en haut puis en bas du comédon, à gauche à droite, bref un peu partout pour essayer de le faire sortir et ça marche plutôt pas mal.

Test n°1. Sans préparation particulière
Avec le premier test, je veux d'abord aborder la promesse de Vitry qui est: ni rougeur ni inflammation. Honnêtement, c'est juste de la poudre aux yeux. Ma peau est rouge après l'avoir triturée, comme si j'avais utilisé mes mains. Donc, des rougeurs, si, quand même, oui. Et elles sont restées plusieurs jours, certaines s'enflammant même. J'ai eu une zone sur le menton décorée de quelques boutons douloureux pendant plusieurs jours. Bonjour pour faire partir tout ça, ça m'a pris des semaines pour récupérer les cicatrices sur les joues... Et il en reste encore. Merci Vitry.

Sur les tempes, les points noirs ont bien disparu, les rougeurs sont restées quelques jours mais n'ont pas empiré l'état de la peau.


Test n°2. Après un bain de vapeur
Ensuite, j'ai suivi un conseil de la marque qui me semblait judicieux: deux bons mois plus tard, après avoir rattrapé les boutons dus au tripotage du tire-comédons, avant de faire ma petite séance anti points noirs, j'ai fait un bain de vapeur (avec de l'huile essentielle de géranium dedans) pendant 5 minutes pour bien ouvrir les pores et... bof. Sur les joues, c'est toujours aussi galère à utiliser, l'ustensile ne pouvant s' "appuyer" nulle part hormis sur les dents qui sont bien trop loin... Sur la zone T, le sébum sort plus facilement et plus rapidement donc le risque d'inflammation est fortement diminuée. 


Au final, je recommanderais l'utilisation du tire-comédon plutôt pour la zone T que sur les joues. Avec un peu d'entraînement et de dextérité sur cette zone, même sans bain de vapeur, les pores bouchés finissent par se désobstruer sans trop insister. Mais je ne suis quand même pas fan. C'est plus contraignant à utiliser qu'un coton-tige parce qu'il faut encore le désinfecter avant et après utilisation...


Prochain test anti points noirs: le masque-maison à la gélatine présenté par Michelle Phan.


Vos astuces pour éradiquer les points noirs? Vous avez testé l'astuce de Michelle? 

6 commentaires:

  1. J'ai jamais testé mais ton article me donne envie de m'en procurer un, ça n'a pas l'air si barbare ! Je sais pas pourquoi j'imaginais ça plus hardcore ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut juste savoir l'utiliser et j'avoue que je ne l'utiliserai plus vraiment ^^ Mes points noirs sont surtout sur mes joues maintenant alors, c'est difficile à atteindre correctement avec ce bidule :-/

      Supprimer
  2. J'ai le modèle du Body Shop quelque part parmi mes "instruments de torture" (avec le recourbe-cils et autres trucs du style). Ca marche plutôt bien et c'est vrai que c'est un peu moins douloureux que les doigts (avec les ongles qui rentrent sous la peau et tout ça...). Mais j'ai le même problème que toi : des traces rouges partout sur le nez, surtout avec ma peau fine qui marque très vite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, j'ai pas trop le problème des ongles, ça va :3
      Pour le nez, tu as déjà pensé à utiliser des patchs qui attrapent les comédons?

      Supprimer
  3. J'utilise le mien surtout après la douche parce que sinon, je te rejoins sur ce point, ça ne fait rien à part torturer la peau. Par contre, c'est indispensable (je trouve !) pour les comédons bien enfoncés dans la peau. Et pour les joues, en fait ça fonctionne bien quand quelqu'un le fait sur toi (glamour bonjour) parce que cette personne peut "tirer" la peau pour que le comédon sorte plus facilement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je devrais mettre chéri un peu plus en action alors :p (en guise de punition ou quoi mouarf)

      Supprimer

Pour me donner votre avis, réagir, contester, brailler, m'envoyer des bisous, des câlins, des cailloux, c'est par ici ↓ ↓

PS: Si tu veux savoir si j'ai répondu à ton commentaire, clique sur "m'informer" en bas du cadre =)